Comment optimiser votre stratégie de création de contenu ?

Comment optimiser votre stratégie de création de contenu ?

On ne le répète plus et c‘est maintenant compris pour la plupart des entreprises : il est indispensable aujourd’hui d’être présent sur le web. Mais pour y être actif. Réseaux sociaux, sites e-commerce ou blogs, il vous faut créer du contenu unique et si possible viral !

Le content marketing (marketing de contenu) représente une technique marketing visant à acquérir et fidéliser des clients par la création de contenus ayant une véritable valeur ajoutée et un intérêt pour le consommateur. Il en existe de tous les types : textes, images, photos, vidéos, sons et sont à croiser avec les canaux de partages du web que sont les moteurs de recherche, les réseaux sociaux, les blogs…

Marketing de contenu, d’accord, mais pour quels objectifs ? L’intérêt est de rendre attirant votre site ou votre blog, qui vont être les piliers de votre stratégie digitale, afin de créer du trafic pour ensuite pouvoir conquérir de nouveaux clients. Vos autres supports (réseaux sociaux, blogs, forums) sont là pour appuyer cette démarche en viralisant votre contenu dans le but de propager la valeur ajoutée de votre entreprise et de devenir une référence dans votre domaine.

Se démarquer : trouver une idée novatrice

Depuis l’arrivée d’Internet et du web 2.0, l’information est partout. Et en quantité astronomique ! Les réseaux sociaux, les blogs et autres applications d’échange de l’information en on fait une donnée omniprésente et banale qu’il est essentielle de trier pour ne pas tomber dans l’infobésité.

Privilégiez la valeur au volume !

“Ajouter de la valeur, pas du volume” – Source

Les utilisateurs, de plus en plus exigeants, recherchent du contenu pertinent et l’information dont ils ont besoin au bon moment. Difficile de satisfaire ces exigences pour pouvoir espérer les toucher et créer le contenu attendu. Plus question de servir de simple “relais” pur !

Ainsi, il faut savoir se démarquer et trouver l’idée novatrice qui va permettre de créer du contenu avec une valeur ajoutée, qui va faire que les internautes deviendront peut-être vos lecteurs réguliers. De même, sachez trouver la ou les bonnes sources. Internet regorge de sites d’information mais la plupart ne sont pas fiables. Sélectionnez vos sources avec prudence !

De nombreux outils existent pour définir vos sources et repères d’information : n’hésitez pas à user de Twitter pour suivre les personnes influentes ou à utiliser les outils de veille de Google comme Google Actualités et Google Alertes. À vous de choisir les sources et outils qui correspondent à votre secteur et vos goûts.

Google Alertes et Google News

Google News et Alertes vous proposent d’optimiser vos recherches afin de mieux sélectionner vos résultats.

Rédiger votre idée : pour vos lecteurs et les moteurs

Maintenant que vous avez l’idée et vos sources, il ne vous reste plus qu’à rédiger votre article. Pour cela, il est impératif d’avoir une stratégie éditoriale bien claire et structurée (tout comme doit l’être votre article). Cette dernière va vous permettre d’orienter votre rédaction en fonction de plusieurs points clés :

  • Votre cible

  • Votre secteur d’activité

  • Vos réseaux où sera partagée l’information

  • Vos objectifs (mesurables et atteignables)

Une fois cette ligne éditoriale en place, place à l’écriture qui doit en découler naturellement.

Un aspect important de la rédaction sur le web concerne le référencement naturel. Il vous aide à augmenter votre classement dans les résultats des moteurs de recherche. Définissez vos mots-clés, placez des balises de titres, ponctuez vos lignes de quelques liens pertinents : voilà ce qu’est le référencement par la rédaction. En clair, optimisez votre rédaction pour qu’elle soit “SEO-friendly”. Il faut écrire pour vos lecteurs, mais aussi pour les moteurs de recherche !

Enfin, pensez à rester humain et naturel. Votre contenu doit certes être pertinent et optimisé pour le référencement, mais vous devez avant tout capter l’attention de vos lecteurs. Soyez clair, n’hésitez pas à utiliser des médias (images, vidéos, infographies, diaporamas…) et ne donnez pas à votre lecteur une page infiniment longue de texte, il se lassera très vite et quittera votre site rapidement !

Étayer votre article : un visuel attirant

Qu’ils soient sur Facebook, sur votre blog ou dans vos Tweet, les visuels de vos articles sont d’une importance capitale. Ce sont eux, avec votre titre, qui vont capter l’attention des lecteurs. Il faut donc les rendre attractifs puisqu’ils représentent le premier élément que l’on voit de votre contenu.

Le visuel étant la première chose vue, il faut les soigner et donner un maximum envie au lecteur de cliquer sur le lien qui l’accompagne. En effet, les images sont un facteur important d’engagement sur les médias sociaux, que ce soit sur Facebook, Twitter ou Google+. Autant en profiter :)

L'importance des visuels est capitale !

Canva vous permet de créer de beaux visuels gratuitement !

Il existe de nombreux outils pour vous permettre d’avoir de beaux visuels attirants sans être un expert de la photographie ou des outils de PAO en jouant sur les dernières tendances graphiques. N’hésitez pas à vous procurer des illustrations sur les banques d’images (gratuites ou payantes) qui sont là pour ça : Fotolia, Pixabay

Viraliser votre contenu : les partages sociaux

Quand votre article est terminé, prêt à l’emploi et relu (très important !), il ne vous reste plus qu’à le partager à vos lecteurs. En effet, l’importance d’une information réside dans le fait qu’elle soit lue et comprise. C’est ici qu’interviennent les réseaux sociaux et autres supports d’échanges (forums, blogs…) qui vont avoir pour rôle de diffuser votre information et de la partager sur le web dans le but de créer de la viralité.

Les principaux créateur de partages sont bien évidemment les réseaux sociaux. De plus en plus nombreux, il vous faut les sélectionner avec précision afin de déterminer où se situe votre cible et comment se comporte t-elle sur ces réseaux. Inutile d’être surprésent : certains réseaux ne vous seront d’aucune utilité (exemple : si vous êtes dans le secteur de la banque, vous ne trouverez pas votre bonheur sur Pinterest). De même, à chaque réseaux ses normes et comportements, utilisez convenablement les usages des différentes plateformes ! Enfin, ajoutez des boutons de partages et de présence sur votre site / blog. Montrez à votre public que vous êtes connecté et actif !

Se servir des réseaux sociaux mais également profiter des autres supports : créez des newsletters en exploitant votre base de données. C’est un moyen efficace de rester en contact proche avec votre communauté en proposant de l’information. De la même manière, n’hésitez pas à repartager une information ancienne. Un article pertinent mérite d’être partagé plusieurs fois !

Toute un panel d’outils existe pour faire votre community management et partager votre information. Buffer, Hootsuite ou Sprout Social vous permettront de programmer et d’analyser vos publications sociales tandis que MailChimp et MailJet vous proposerons de créer des newsletters très design :)

Connaître les retombées : le suivi analytics

Il reste une dernière étape pour que votre stratégie de création de contenu soit optimale. Quels ont été les retours de ma stratégie ? Les résultats attendus ont-ils été atteints ? Toutes ces questions afin de déterminer le ROI de votre contenu et d’analyser votre performance.

Beaucoup de choses sont quantifiables sur le web et vous pouvez donc facilement vous rendre compte si votre stratégie est rentable ou non grâce aux outils de statistiques très variés. Les réseaux sociaux notamment, vous proposent d’évaluer l’engagement de vos publications  (nombre de retweets, portée, nombre de likes…). Un moyen simple d’avoir un aperçu de l’importance de vos posts au sein de votre communauté.

Calculez les retombées

Pour améliorer vos performances, calculez vos résultats !

De même, impossible de passer outre Google Analytics. Un outil complet pour gérer toutes les statistiques de votre site et en faire un audit complet : nombre de visites, pages visitées, données démographiques, support de navigation…

Pour vos newsletter, certains prestataires proposent en plus de la création un suivi analytics pour connaître les taux d’ouverture, de clic ou de désabonnement.

Une panoplie d’outils pour répondre à vos questions sur l’impact de votre stratégie de contenu. Certains sont biens, d’autres moins, à vous d’essayer mais sachez qu’il reste indispensable de connaître les résultats de votre stratégie de contenu pour en connaître les points forts et ceux à améliorer.

Composée de photos, de vidéos ou de texte, votre stratégie de contenu est un élément essentiel dans toute démarche digitale. Vous êtes là avant tout pour donner quelque chose à croquer à vos lecteurs et vous devez savoir les toucher en étant au coeur de votre cible. Et pour ça, pensez à votre aide la plus précieuse : les réseaux sociaux. Ils sont le point d’appui de votre stratégie et lui permettront de décoller.

Qu’elle soit mise en place par un créateur de contenu ou un community manager, elle est loin d’être difficile à mettre en place mais demande cependant un minimum de rigueur et d’organisation. Ayez une approche claire et hiérarchique entre les différentes étapes de son élaboration pour un maximum de confort et imprégnez vous des besoins de votre communauté.

Vous avez un projet de communication digitale ? contactez l’agence Agoralink !

Agoralink

Leave a comment to this post Required fields are marked *