Facebook déclare ouverte la chasse aux mauvais fans !

Facebook déclare ouverte la chasse aux mauvais fans !

Sous la pression de ses investisseurs, et face à un modèle économique encore hésitant, Facebook a réagi ces derniers jours en faisant une annonce intéressante : La chasse aux faux fans est ouverte ! 

Des « faux » fans Facebook ?

Les faux fans sont des fans acquis de manière frauduleuse, grâce à des logiciels malveillants, des comptes utilisateurs compromis ou des fans achetés en lots. Certains sites vendent en effet des packs de fans à acheter, comme on achèterait des fournitures en lot !

Facebook lutte contre les faux fans

Pour lutter contre ce phénomène, Facebook a donc su réagir en indiquant développer de nouveaux mécanismes de sécurité qui supprimeront les fans mal acquis. Selon les premières estimations, 1% des likes seraient concernés, mais ce pourcentage sera bien plus important chez les fraudeurs ! Facebook va également procéder à la suppression des comptes non conformes, soit environ 4,8% des comptes Facebook (près de 15 millions !).

Un manque à gagner énorme pour Facebook

Facebook n’a jamais autorisé la commercialisation de likes. Il s’agit en effet d’un manque à gagner énorme pour le réseau social, car l’argent investi en achat de faux fans ne l’est pas en Facebook Ads ! On comprend donc mieux pourquoi Facebook, face à la pression de ses investisseurs, ait dû réagir au plus vite. Déjà critiqué pour son programme publicitaire, Facebook a donc pris les mesures nécessaires face à cette « concurrence déloyale ».

Les faux fans, quel intérêt pour les marques ?

Du côté de Facebook, on a bien compris l’intérêt d’éradiquer le phénomène de faux fans. Mais à l’inverse, on peut aussi de demander quel est l‘intérêt pour les marques de faire appel à ces mécanismes : Aucun ! D’un point de vue marketing, l’intérêt pour les marques de récolter de faux fans est nul ! Petit rappel sur la notion de marketing communautaire : les consommateurs se regroupent par centres d’intérêt, autour de marques qu’ils apprécient à et qui ils vouent un sentiment positif… Cela permet à la marque d’engager sa communauté autour de ses valeurs, de son image, puis de ses produits/services. Alors quel intérêt d’avoir des faux fans par dizaine de milliers, sans aucun engagement, des fans qui sont soit des faux profils, soit des utilisateurs de pays en voie de développement attirés par quelques centimes pour liker une page ?

Au delà même de ces considérations marketing, un page qui affiche des statistiques incohérentes ne remet-elle pas en cause la stratégie de toute une entreprise, en la décrédibilisant ? Une exemple, cherchez l’erreur dans les statistiques Facebook ci-dessous, trouvées sur la page d’une entreprise française, avec une stratégie commerciale locale dans une ville de province, dont les statistiques ont « explosé » ces derniers temps :

La chasse aux faux fans Facebook est donc une bonne chose pour tout le monde : Les entreprises qui ont bien compris la nécessité d’assurer une présence de qualité sur Facebook ne verront pas leurs habitudes changer, les consommateurs pourront tisser des liens de confiance avec les entreprises et leurs pages fans, et enfin les mauvais élèves devront revoir leur copie, et arrêter de se disperser dans des stratégies hasardeuses ! Bref, tout ira sans doute mieux, dans le meilleur des mondes !

Leave a comment to this post Required fields are marked *