Facebook devient payant !

Facebook devient payant !

En pleine mutation depuis plusieurs semaines, Facebook a multiplié les « innovations » depuis son entrée en bourse. Après avoir instauré la possibilité de définir des rôles pour les différents intervenants sur les pages (manager, créateur de contenu…), après avoir lancé Facebook Camera (voir notre article sur l’actualité web ici), Facebook lance les statuts payants !

La promotion de publications Facebook

De nombreuses études ont montré qu’une publication n’était en moyenne visible que pour 16% de la communauté. Facebook a donc saisi l’opportunité, en commercialisant l’achat de publication. L’objectif pour les marques : diffuser leur contenu au plus grand nombre, en payant le programme publicitaire de Facebook.

Malgré la promesse de rester gratuit, Facebook devient payant.

En clair, Les espaces publicitaires étaient jusqu’alors affichés sur la droite de l’écran de l’internaute. Les marques pouvaient y créer des publicités avec des critères de ciblages plus ou moins précis… Et leur publications (statuts, photos, contenu…) étaient plus ou moins visibles de la communauté en fonction des interactions entre la marque et ses fans. Plus une marque entre en interaction avec ses fans, plus ses contenus sont affichés à la communauté. On avait donc une certaine notion de cohérence et de pertinence des affichages chez les internautes…

L’achat de publications : la fin du marketing communautaire ?

Ce nouveau système de publications payantes va faire la part belle aux marques ayant des budgets de communication importants… Mais jusqu’à quand ? Le principe fondateur de Facebook est de proposer un instant de détente, ludique, pour retrouver ses amis … Les marques ont alors su tirer profit de Facebook en proposant une communication différente, basée sur l’échange avec les internautes, l’écoute, l’interaction… Pour être visible, une marque devait donc animer sa communauté, générer de l’engagement … On peut donc clairement se poser la question : L’achat de publications ne va-t-il pas à l’encontre du fondement même d’un réseau social ? Qu’est ce qui va différencier Facebook d’un autre support de communication traditionnel si les marques ne sont plus tenues d’animer leurs communautés pour être visibles ?

Sans tomber dans la paranoïa, on peut tout de même penser que certaines marques vont utiliser l’achat de publications à bon escient, pour engager la communauté de manière ponctuelle, ou faire passer des informations d’une grande importance… Mais la limite avec la publicité traditionnelle risque d’être franchie très vite… au risque de lasser les internautes ? Bref, l’entrée en bourse de Facebook pourrait bien laisser des traces dans le monde du web !

Leave a comment to this post Required fields are marked *