Facebook perd des utilisateurs en Europe et aux USA

Facebook perd des utilisateurs en Europe et aux USA

Selon une récente étude parue chez SocialBakers ainsi qu’un article du Guardian, Facebook serait en perte de vitesse très nette en Europe, aux USA, au Canada ainsi qu’au Japon. Dans le même temps, les usages évoluent. A la veille de l’annonce des chiffres pour le 1er trimestre 2013, les investisseurs et autres utilisateurs de Facebook ne manqueront pas de relever ces statistiques.

Aux USA, Facebook a perdu en près de 6 mois, 9 millions de visiteurs uniques mensuels, tandis que sur la même période 2 millions d’internautes britanniques ont quitté le réseau social. Les autres pays principalement touchés par cette baisse de fréquentation sont essentiellement les pays développés : France, Espagne, Canada, Japon.

Cette baisse de la fréquentation de Facebook dans les pays riches, est toutefois à relativiser car l’Inde et le Brésil entre autres, connaissent une très forte croissance sur Facebook. Dans le même temps, les usages évoluent, et les connexions sur terminaux mobiles augmentent très fortement tandis que le temps moyen passé sur Facebook diminue dans les pays riches.

Comment expliquer cette évolution ?

Facebook n’est pas immortel ! Il s’agit d’une entreprise – voire même d’une marque – qui comme toute entreprise, connaît différents cycles de vie. Facebook est encore actuellement en phase globale de croissance à l’échelle mondiale, mais son taux de pénétration est faible dans les pays développés, déjà bien connectés au web. De plus, les jeunes internautes quittent de plus en plus Facebook au profit d’autres réseaux comme Tumblr, Twitter… Cette migration est corrélée avec une présence de plus en plus importante des seniors sur le web et donc sur Facebook. Et c’est bien logique, le jeune n’a pas envie de retrouver ses parents – ou grands-parents – sur Facebook ! La population de Facebook va donc beaucoup évoluer dans les prochaines années, avec un marché qui arrive à maturité dans les pays riches et un marché encore en plein boom dans les pays en voie de développement; Est-ce bien suffisant pour avoir une visibilité sur 5 ans de l’avenir de Facebook ?

 

 

Leave a comment to this post Required fields are marked *