Kiabi innove et se lance dans le social shopping !

Kiabi innove et se lance dans le social shopping !

L’entreprise Kiabi, spécialiste de la grande distribution de vêtements, vient de lancer un concept innovant utilisant Facebook pour créer une nouvelle expérience de social shopping. Décryptage de cette nouvelle solution qui vise à augmenter les ventes en magasin tout en améliorant la visibilité de la marque sur les réseaux sociaux.

Le shopping connect, comment ça marche ?

Pour l’instant, cette nouvelle expérience de shopping connecté n’est disponible que dans le magasin de Villeneuve d’Ascq. Le principe est relativement simple sur le papier :

– A leur entrée en magasin, les internautes-clients se saisissent d’un bracelet qui leur permet de bénéficier de 10% de remise sur leur panier. Mais ce bracelet leur permet aussi d’entrer en communication avec des bornes placées dans le magasin. Une borne est également placée à l’entrée du magasin, qui permet aux clients de se connecter à leur compte Facebook.

– Des bornes sont placées en tête de gondole de chaque univers dans le magasin, ainsi qu’à côté des silhouettes présentant les collections Kiabi. En passant leur bracelet devant ces bornes, les clients peuvent liker directement les produits sur Facebook, voire même les partager avec leurs amis.

Partager un look sur Facebook, c’est désormais possible en magasin Kiabi

– Pour aller plus loin, un photomaton a été installé à côté des cabines d’essayage. Il permet aux clients de poster leurs photos directement sur leur profil Facebook, avec en théorie la possibilité de demander conseil à leurs amis pendant leur shopping…

Liker un produit ou une collection directement en magasin grâce au shopping connect

Voici la vidéo de présentation de cette nouvelle expérience shopping :

Alors, le shopping connect, est-ce l’avenir du commerce ?

Difficile de tirer de telles conclusions si rapidement ! L’expérience mise en place par Kiabi est intéressante car elle fait le lien direct entre shopping en magasin et utilisation de Facebook. Facebook peut générer du trafic en magasin grâce à d’autres types d’opérations (couponing notamment) mais peu d’entreprises ont poussé le mécanisme aussi loin.

Qu’est ce qui pousse les internautes à utiliser le mécanisme mis en place par Kiabi ? C’est sans doute LA question que les marketeurs de Kiabi ont dû se poser à de multiples reprises pour mettre en place cette opération. Car le fait de prendre un bracelet en magasin, de connecter son compte Facebook .. n’est pas très naturel ! Quant aux photos publiées pour demander l’avis des amis sur Facebook, les smartphones remplissent déjà cette fonction dans bien des magasins ! Alors Kiabi, pour encourager la viralité, propose 10% de remise sur le panier d’un client-internaute ayant partagé son expérience sur Facebook. Une des attentes des fans Facebook est bien de bénéficier de promotions, d’un traitement particulier. En cela, Kiabi répond aux attentes de fans.

Mais au delà des remises allouées aux prescripteurs qui participent à l’opération shopping connect, un des leviers puissants pour faire le lien entre Facebook et le monde réel est … le rêve ! Prenons un exemple simple : Un concessionnaire de voitures de luxe qui mettrait en place une opération sur Facebook : prenez une photo au volant d’une de ces voitures … La très grande majorité des participants seraient ravis de diffuser ce contenu … Et pourtant le concessionnaire n’aurait pas besoin d’allouer la moindre remise sur ces modèles ! On peut même parier que certains seraient prêts à payer pour prendre ces photos …

Pourquoi cette opération ne va pas assez loin ?

En reprenant l’exemple des voitures de luxe, ou même celui d’une marque de vêtements haut de gamme, on comprend bien que les internautes réagissent beaucoup … au rêve ! Le rêve, l’apparence, ce sont les fondements de notre société de consommation sur laquelle les réseaux sociaux se développement et exacerbent les comportements quotidiens. Dans ce contexte, l’opération de Kiabi est une belle tentative, mais qui risque de rester vaine, faute de rêve à proposer aux internautes. Quoiqu’il en soit, seul l’avenir pourra dire si le shopping connect est l’avenir du shopping, ou si cette nouvelle tendance sera l’apanage de quelques marchés bien spécifiques, qui ne connaissent pas la crise !

Leave a comment to this post Required fields are marked *