Tendances social media, webdesign et SEO 2016

Tendances social media, webdesign et SEO 2016

Si la fin d’année laisse généralement place aux bilans et autres rétrospectives, c’est également le moment pour parler du futur et des tendances à venir. Voici les tendances social media, webdesign et SEO que nous devrions retrouver pour 2016.

Social media 

 

  • La montée en puissance de la vidéo

La vidéo gagnera encore en popularité en 2016, et d’après Damien Viel (Directeur Général de Twitter France) “Un tweet contenant une vidéo est six fois plus performant qu’un tweet avec une image”. Si l’utilisation de la vidéo devrait augmenter, son format est à la baisse : après la mini-vidéo, voici la micro-vidéo. Pour preuve, Instagram a lancé en octobre dernier Boomerang, un application qui propose la conception de micro-vidéos de trois secondes.

tendances social media webdesign Agoralink

  • Le mobile only successeur du mobile first

Une nouvelle tendance émerge, celle du « Mobile Only ». Le principe ? un service ou une campagne vue du mobile uniquement. Exemple, le cas de Soon, le service bancaire d’Axa, une « banque 100% mobile » dont l’accès se fait uniquement via une application. Du côté des campagnes, c’est la Licra (Ligue Internationale contre le Racisme et Antisémitisme) qui a opté pour un plan média uniquement mobile pour sa campagne « Unlike« , dans laquelle une vidéo alertant sur la banalisation du racisme était diffusée dans les fils d’actualité des réseaux sociaux à l’envers et uniquement sur mobile.

tendances social media webdesign Agoralink

  • Les ambassadeurs digitaux auront leur place

« Nous avons davantage envie de suivre une personne qu’une marque » ce sont les mots d’Emmanuel Vivier, cofondateur du Hub Institute lors de l’Hubday Future of Social Media, tout laisse ainsi croire que demain, les employés seront davantage porte-parole sur les réseaux sociaux qu’ils ne l’ont été jusqu’à aujourd’hui.

  • L’intelligence artificielle pour accompagner l’expérience client

La data sera bien évidemment toujours présente en 2016, au service de “l’expérience client”, avec notamment l’exploitation des données venant des réseaux sociaux. British Airways l’a bien compris, en mixant social data et data classique ils ont pu découvrir pourquoi leurs clients n’aimaient pas leurs menus végétariens (pour info c’était à cause de la présence de lait)

  • UX advertising : une publicité qui respecte l’expérience utilisateur

La publicité intrusive est mal vue sur les réseaux sociaux. Chez Snapchat, le PDG Evan Spiegel prône une « publicité cool », l’utilisateur a le choix de la visualiser ou pas, témoignant d’un vrai opt-in ou choix de l’utilisateur de la visionner. Une autre variante : les emojis, ces petites icônes que les individus utilisent dans leurs conversations pour remplacer une humeur ou un mot. Guerlain a eu recours à cette technique pour promouvoir la petite Robe Noir. Finalement, comme l’explique Marie Dolle, l’idée est de faire de la publicité sans en avoir l’air, car les bannières ont tendance à énerver les personnes.

tendances social media webdesign Agoralink

  • “Le phygital” : la complémentarité entre virtuel et réel

Les interactions entre le monde numérique et physique sont rendues possible par de nouvelles innovations technologiques comme l’application Periscope, elles stimulent les UGC (User Generated Content) et facilitent la viralité des campagnes. Exemple, la compagnie aérienne KLM a répondu, lors d’une opération spéciale baptisée #happytohelp, aux demandes des voyageurs sur Twitter et les a concrétisées physiquement, en fournissant par exemple un lit à une voyageuse bloquée à l’aéroport à cause du retard de sa correspondance pour qu’elle puisse se reposer confortablement.

  • L’essort du “social commerce”

Selon les experts du Hub Institute, les réseaux sociaux vont s’imposer comme des leviers indispensables pour structurer le parcours d’achat, depuis le recrutement de prospects jusqu’au service après-vente en passant par la génération de leads. Pour une entreprise, il s’agit de former ses commerciaux à l’usage de ces nouveaux canaux.

tendances social media webdesign Agoralink

  • Une sollicitation plus intelligente des influenceurs

Les influenceurs pèseront de plus en plus dans la réussite d’une campagne de communication ou de promotion sur les réseaux sociaux. De par leur proximité avec leur communauté, ces personnalités aident à authentifier le discours de marque, à lui donner du crédit.

Selon une étude réalisée par PrismaMédia, 35 % des femmes ont ainsi déjà acheté un produit de beauté après l’avoir vu dans un blog. La marque Gemey Maybelline, qui s’est allié à la Youtubeuse Enjoy Phoenix, dont les vidéos tutoriels sur le maquillage rencontrent un franc succès auprès de la cible féminine de 15-29 ans, a ainsi su trouver une ambassadrice de choix. Résultats : la multiplication par six du nombre d’abonnés à la chaine YouTube de la marque et la diminution du nombre de vues payées de 75,2 % en 2014 à 46,5 % en 2015.

tendances social media webdesign Agoralink

  • Je clique donc je suis

Selon Kantar Media, l’année 2016 devrait être marquée par une multiplication des boutons d’actions rapides, et une simplification de ces derniers, depuis le partage instantané sur les réseaux sociaux jusqu’à l’achat immédiat. Facebook propose déjà plusieurs call-to-action différents, comme le « Shop Now » ou le « Book Now », qui simplifient la démarche et réduisent le temps d’activation pour l’internaute. L’enjeu : réduire le nombre d’étapes pour effectuer une action, et éviter de devoir sortir d’une application pour remplir un formulaire, ou fournir un code pour une transaction financière.

  • 2016, l’année Facebook ?

Non, Facebook n’est pas mort. D’après l’étude TNS sofres Connected Life du 30 novembre 2015, le réseau social reste le préféré des Français, toute catégorie confondue. En 2016, la réseau social compte revenir en force et devenir l’agrégateur du quotidien. Entre les signalements (comme lors des attentats ou pour les tentatives de suicides) et la refonte du centre de notifications, afin de mieux personnaliser celles-ci. Actualités, programme télé, géolocalisation des amis à proximité, Facebook va mieux cibler ses utilisateurs en 2016. Le réseau social devrait être aussi plus local et favoriser le contenu de proximité.

tendances social media webdesign Agoralink

  • Le développement du contenu éphémère

Popularisé par Snapchat, l’éphémère est de plus en plus plébiscité. Facebook a mis en place récemment des messages qui s’autodétruisent au bout d’1h. Tous les réseaux sociaux testent cette fonctionnalité qui répond à la tendance à la saturation de l’information. Attention cependant , il faut prendre cette tendance avec des pincettes, les marques ne peuvent pas tout miser sur l’éphémère pour des raisons de SEO et de pérennité.

tendances social media webdesign Agoralink

Webdesign

  • L’utilisation de GoogleFont

GoogleFont ne s’arrête plus et la liste des typographies qu’il propose s’allonge de jour en jour. L’avantage de ces polices est qu’elles suivent généralement les tendances et permettent aux graphistes et webmasters d’offrir un design moderne.

Il ne faudra pas non plus oublier que la tendance en 2016 reste le mobile, les internautes qui consultent les sites depuis leur smartphone sont de plus en plus nombreux et il faut ainsi leur proposer des typographies aérées et lisibles sur petit écran.

tendances social media webdesign Agoralink

  • Un style toujours plus épuré

En cette année 2016 il faudra arrêter définitivement la surcharge, l’heure est aux sites épurés, avec une charte graphique qui laisse pleinement la place aux textes et éléments visuels. Certaines animations peuvent venir donner une touche de dynamisme au site, si cela apporte une vraie valeur ajoutée.

tendances social media webdesign Agoralink

  • Des images HD

Il est nécessaire de captiver immédiatement l’attention du prospect lorsqu’il arrive sur votre site internet, vous devez comprendre que cette attention va passer par des images de grande qualité, en haute résolution.

Des visuels, en lien avec les valeurs de l’entreprise pour laquelle vous travaillez, intégrés en large bandeau, avec une ou deux phrases fortes seront l’idéal. L’intérêt est ici de conférer une émotion immédiate aux clients et prospects, pour l’inciter à poursuivre la navigation.

tendances social media webdesign Agoralink

  • Une version mobile intuitive

Avec l’augmentation des consultations web toujours plus forte sur mobile, les webmasters devront créer des sites responsives aussi complets et efficaces que sur un écran d’ordinateur. Il faut donc oublier les versions réduites, avec moins de fonctionnalités. Cela peut être possible avec des menus contextuels qui se réduisent et se déroulent en un clic de doigt.

tendances social media webdesign Agoralink

  • Les menus réduits dit “hamburger”

Il n’y a pas que sur mobile que les menus doivent se faire discrets. Ce qui est communément appelé « menu hamburger » permet de cacher les différents liens pour laisser plus de place à la page d’accueil et aux informations importantes. À la place, seuls trois petits traits s’affichent, sur lesquels l’internaute doit cliquer pour avoir accès au menu complet.

Une fonctionnalité qui vaut mieux utiliser uniquement pour des clients dont la cible sait parfaitement naviguer sur internet.

tendances social media webdesign Agoralink

  • Le long scrolling

Le long scrolling va perdurer en 2016. Les sites one-page qui évitent de charger d’autres pages pour obtenir l’information souhaitée sont particulièrement appréciés des internautes. Ils sont très intuitifs sur mobile et boostent la vitesse de chargement.

En 2016, la tendance reste la simplicité et l’efficacité. L’expérience client doit être renforcée par des images larges, des menus intuitifs et une vitesse de chargement très rapide.

tendances social media webdesign Agoralink

Retrouvez le reste de la présentation ci-dessous

Source : lsa-conso.fr, e-marketing.fr, weeteam.net, graphiste.com

 

Leave a comment to this post Required fields are marked *