[Dossier] La Gastronomie 2.0 : Quelques études de cas

Aujourd’hui, s’il a bien un domaine culturel qui rassemble les français, c’est bien la cuisine. Traditions familiales, repas de famille interminables, barbecues d’été, les premiers dîners romantiques ou simplement le casse-croûte sur un chantier ou au bord d’une plage, tout le monde a un peu de cuisine dans son histoire et surtout dans sa vie quotidienne.

Le mariage du web, son ouverture sur les connaissances et le partage, avec la cuisine et toutes ses richesses, a donné lieu à la création de différents supports de communication, de partage et d’interaction pour permette à la cuisine en ligne de s’adapter à tous.

Nous étudieront quelques-uns de ses supports en ligne, tout d’abord une application gratuite de partage de recettes, une interaction marque/consommateur innovante et enfin une blogueuse culinaire.

 

Marmiton : comment faire partie du quotidien des internautes

marmiton infographie

Marmiton fut créé en 2000 sous la forme d’un site communautaire « marmiton.org » toujours en ligne depuis et dont le succès n’a cessé de croître pour atteindre aujourd’hui presque 4,18 millions de visiteurs uniques en France. Marmiton.org propose aux internautes de consulter gratuitement  les quelques 57 000 recettes rédigées et mises en ligne par d’autres internautes. L’inscription est gratuite et en seulement quelques minutes il est possible d’écrire une recette de la plus simple à la plus élaborée en suivant le format de présentation le plus utilisé : liste des ingrédients(1), nombre de personne et préparation de la recette(2). Pour les plus téméraires il est même possible de mettre une vidéo en appoint de la recette.

Suite à quoi les internautes peuvent consulter la recette, la commenter (3) via leur propre compte sur marmiton ou grâce à leur compte Facebook. Sur ce point, marmiton a parfaitement joué la carte de l’interaction entre internautes avec la possibilité de noter la recette sur une échelle de 1 ou 5(4), tout naturellement de pouvoir la commenter, de pouvoir lui donner une forme de statut « d’humeur » (5) avec le « Je l’ai faite » et « J’ai envie de la faire » pour accroître la popularité de la recette et enfin toute les fonctionnalités de partage (6) similaires à un article classique.

recette type

 

 

 

En plus d’un site très bien ficelé, en 2009 Marmiton décide de s’inviter directement dans la cuisine des internautes et dans leur poche en lançant une application sur iOS permettant d’accéder au site et à toutes ces recettes. L’application a depuis intégré les smartphones et tablettes sous Android et Windows Phone 8, et compte pas moins de 2 600 000 utilisateurs. Ainsi, Marmiton fait partie des applications gratuites les plus téléchargées en France. Naturellement, l’application reprend toutes les fonctionnalités du site, en les adaptant aux formats de navigation.

marmiton smart org

 

 

Bilan

Marmiton n’est pas seulement un exemple de réussite en ligne, c’est aussi et surtout un excellent ambassadeur du web, une marque qui a su écouter les internautes aussi bien dans leur utilisation du web mais aussi dans celle de leur cuisine.

La cuisine est un savoir-faire qui se partage, qui se transmet de génération en génération, et Marmiton l’a parfaitement compris en mettant en avant non pas la création individuelle mais le partage des connaissances et des idées des uns aux autres. Chaque création sur Marmiton donne lieu à des débats, du partage et des idées d’améliorations, et c’est dans cette utilisation du web que les internautes s’engagent le plus facilement, surtout si le sujet en question touche à nos traditions et notre quotidien !

 

 

Président : Le Pari Google Plus

infographie président

 

Après avoir compris comment engager les internautes grâce à marmiton nous allons étudier la marque Président qui a su faire une utilisation des plus simples des réseaux sociaux, sans avoir à inonder l’ensemble des canaux de communication disponible sur le web.

Bien que disposant d’un site présentant les produits et des idées de recette, vous ne trouverez pas Président sur Facebook ou sur Twitter. C’est sur Google Plus que Président a choisi de poser ses valises et d’en exploiter toutes les fonctionnalités. Pour le coup, le choix d’une présence sociale uniquement sur Google Plus et un relais de vidéos sur Youtube peut paraître risqué surtout pour une marque de cette ampleur, pourtant une fois avoir navigué et consulté le contenu présent sur la page Google Plus, on se rend alors compte de toute la subtilité de la marque de produits laitiers.

Président a choisi de resserrer les liens avec ses clients, non pas en leur proposant du contenu interactif, de donner leur avis de consommateur ou de poster des recettes réalisées avec des produits de la marque, mais avant tout en cuisinant en direct avec eux.

Pour se faire, Président collabore avec la pétillante Tabata Bonardi, une ancienne candidate de l’édition 2012 de Top Chef ou elle y finit 4éme.

tabata

 

 

Le concept de Président est de proposer aux internautes de s’inscrire sur leur site pour participer à la création d’un plat avec Tabata en utilisant la technologie Hangout de Google Plus. Ainsi, des internautes possédant un compte G+ réalisent à plusieurs une recette sélectionnée par Tabata et réalisée en grande parti avec des produits de la marque.

Pour comprendre davantage le concept voici le teaser de l’une des conférences gastronomique de Président et Tabata :

Teaser hangout 4 – Cuisinez en live avec Tabata Bonardi

Naturellement, la page G+ de Président s’articule en grande partie autours de ces « réunions » en ligne avec la diffusion des vidéos (1), le rendu des plats de chaque participant (2), un lien pour suivre la conférence en direct (3) et enfin quelques recettes réalisées par des internautes (4).

 

publication g+

Bilan

Avec les Hangouts de G+, Président révolutionne la communication de marque. La marque ne cherche pas à faire dans le démonstratif mais dans la plus pure des simplicités avec uniquement les internautes avec la marque. C’est d’ailleurs là qu’est toute l’ingéniosité de Président, il n’y a pas « la marque et les internautes » mais « la marque AVEC les internautes », autrement dit, toute la présence sociale de Président repose sur la participation et l’engagement des fans.

Naturellement, Tabata Bonardi y est aussi pour beaucoup, puisque c’est en grande partie grâce à sa popularité que les internautes participent aux Hangouts culinaires, mais là aussi Président (Partenaire de Top Chef…) fait preuve d’ingéniosité. En effet, la marque ne collabore pas avec une « rock-star » de la cuisine Française, mais avec une grande professionnelle bien plus accessible pour l’internaute qui a su faire ses preuves aussi bien sur le plan professionnel dans les cuisines de Ledoyen à Paris et aux côtés de Nicolas Le Bec à Lyon ainsi qu’aux yeux des téléspectateurs et internautes dans Top Chef. Lors des Hangouts, Tabata fait preuve de simplicité, de gentillesse, de pédagogie, d’humour et d’ouverture avec les internautes, et le concept fonctionne très bien parce que l’internaute y est directement impliqué ! Avec internet, Président revisite les émissions en direct où les téléspectateurs n’ont plus comme seul impact la réalisation d’un vote téléphonique (Pour Wilfried, votez 1 !!) mais une participation à part entière.

Pour Président le pari Google Plus est largement réussi puisqu’ils ont réussi à faire vivre la marque grâce à leurs internautes et toujours sur le thème de la cuisine.

 

 

Audrey Cuisine : La p’tite cuisine, c’est elle !

audrey bourdin

Quelques soit les domaines culturels, les blogs tiennent une place à part sur le web, alors comment faire une étude de cas sur la cuisine en ligne sans finir sur le phénomène des blogs culinaires.

Il serait impossible de pouvoir parler de tous les blogs culinaires, même des plus populaires. Nous nous concentrons sur l’un des plus apprécié des internautes et par les équipes de Social&Com’, celui de Audrey Bourdin.

Cette bordelaise trentenaire a ouvert son propre blog culinaire en 2005 en toute simplicité sans se douter qu’un jour ce dernier serait autant apprécié des internautes.

Audrey publie quotidiennement des recettes simples et parfois plus complexes ainsi que des idées et astuces propres à la cuisine. L’une des principales forces de ce blog outre son contenu, est sans aucun doute la variété de ce dernier. Du sucré au salé, des boissons aux recettes et conseils pour bébé ou encore des conseils sur les ustensiles, toute la cuisine y passe. Et pas seulement la cuisines Française puisque certains articles sont sur le thème de  l’Espagne, l’Italie, l’Irlande, le Maroc, l’Asie ou encore l’Amérique.

Bref, une grande variété de contenu accompagnée d’une ligne éditoriale passionnante mélangeant fraîcheur, passion et professionnalisme.

Chaque article est plus conséquent qu’une recette sur marmiton puisque Audrey nous apporte en plus de ses conseils une touche personnelle sur sa vie, ses passe-temps et ses goûts culinaires, car n’oublions pas que nous sommes sur un blog et que le facteur « personnel » est très important.

Le facteur personnel est sans doute l’une des clés du succès pour tout blog (surtout les blogs culinaires). Dans le cas du blog “Ma P’tite cuisine”, Audrey nous invite dans “sa cuisine” avec un design très féminin et des typographies rappelant les publicités vintages. En plus d’un décor très personnel, chaque article débute avec une petite introduction personnelle souvent pour appuyer le sujet même de l’article, pour le justifier et au final pour lui donner un sens personnel et pour que l’internaute puisse très facilement se l’approprier.

Comme beaucoup de blogueurs, Audrey ne s’est pas arrêtée à son blog, elle nous invite à suivre sa vie culinaire sur les réseaux sociaux. Pour le coup, tout y passe ! De Facebook comme vecteur de communication central avec la publication de ces derniers articles et la majorité de sa communauté pour la suivre (6 926 fans), en passant par Twitter pour diffuser aussi ses derniers articles et échanger plus facilement avec les internautes.

Naturellement, qui dit cuisine dit présentation et visuel, c’est pourquoi Audrey est notamment très présente sur Pinterest, le réseau social graphique par excellence.

 

audrey social cuisine

Bilan

Si l’on devait expliquer ce qu’est un blog et comment le rendre populaire, « Ma p’tite cuisine » de Audrey Bourdin en est un très bon exemple. Ce blog réuni tous les ingrédients nécessaires pour intéresser les internautes. Intégrer l’internaute dans son univers sans pour autant le noyer dans sa vie personnelle puis écrire des articles simples sur une thématique bien définie. Ce blog ainsi que tous les canaux de communication utilisés nous permettent de suivre Audrey dans ses aventures culinaires et surtout de pouvoir comprendre son intérêt pour la cuisine. C’est d’ailleurs le facteur central du bon fonctionnement d’un blog :”communiquer sa passion”. Si l’internaute croit en la réelle implication du blogueur dans son domaine, alors tout n’est plus qu’une question de présentation.

 

A suivre dans notre dossier Gastronomie 2.0, une conclusion et un avis d’expert !