Les réseaux sociaux et le recrutement : état des lieux

Les réseaux sociaux sont en pleine expansion, et notamment les réseaux professionnels : Viadeo, LinkedIn entre autres. Comment ces outils révolutionnent le recrutement, aussi bien du côté des candidats que des recruteurs ?

Pour les candidats, les réseaux sociaux ne peuvent pas constituer l’unique levier pour trouver un emploi, à de très rares exceptions près. Toutefois, ils permettent un gain de visibilité important, et peuvent être utilisés pour acquérir une crédibilité aux yeux de leur futur employeur : le tenue d’un blog professionnel par exemple, relayé sur les réseaux professionnels voire même sur Twitter, va permettre au candidat de s’exprimer beaucoup plus longuement que pendant un simple entretien d’embauche, et même de comparer sa vision des choses avec d’autres professionnels de son secteur. De plus, sa présence sur les réseaux sociaux peut lui permettre de réaliser des candidatures spontanées, ou d’être virtuellement présenté ou recommandé à des décideurs, en enrichissant son réseau personnel. Une présence sur les réseaux sociaux professionnels est donc importante pour les candidats.

Les réseaux sociaux professionnels sont aussi un très bon moyen de connaître les entreprises pour lesquelles un candidat a l’opportunité de travailler : culture de l’entreprise, autres salariés…

Cette présence globale des candidats sur le web doit être cohérente. Avoir un profil LinkedIn relatant un CV riche, une grande expérience et un parcours sans faute allié à un profil Facebook mal configuré et regorgeant de photos de mauvais goût nuira à n’en pas douter à l’e-réputation du candidat.

Pour les recruteurs, Les réseaux sociaux représentent un moyen de sourcing important. En France, Viadeo reste le réseau le plus utilisé par les recruteurs : C’est le site le plus généraliste, qui permet aux spécialistes du recrutement de poster des offres d’emploi ciblées, qui apparaîtront dans le tableau de bord des candidats au profil cohérent. LinkedIn quant à lui est un réseaux tourné vers l’international : il est très utilisé par les anglo-saxons et peut s’avérer utile pour le recrutement de candidats à fort potentiel.

Ces réseaux sont un atout important lorsque vous recherchez un profil particulier : ils permettent un ciblage très précis des candidats et la possibilité de les contacter directement. Ils concourent à une démarche pro-active de recrutement ou de veille sur des profils à haut potentiel.

Et Facebook ?

Et bien Facebook, comme indiqué plus haut, n’est pas un réseau social professionnel. Malgré tout, de par son audience exceptionnelle, il constitue un potentiel de candidats énorme. Des applications Facebook spécifique ont donc vu le jour pour recruter, mais elles restent marginales.  Facebook n’a donc théoriquement pas pour but de concourir au recrutement, mais dans les faits, avec la tendance des recruteurs à “googliser” les candidats, les profils Facebook sont bien souvent (à tord ?) un des éléments de la décision finale. 

Les réseaux sociaux professionnels, indispensables ?

Tant du point de vue du candidat que du recruteur, il convient d’admettre que les réseaux sociaux professionnels, à l’image des réseaux sociaux classiques et de l’importance qu’ils ont pris dans notre société, sont désormais des outils indispensables : Ils ne représentent pas La solution à tous les recrutements, mais permettent d’avoir une présence professionnelle sur le web. Cette présence doit être maîtrisée, notamment par les candidats, qui doivent en maîtriser la cohérence. Et aux vues de l’évolution des habitudes de consommation, on peut à n’en pas douter envisager la forte croissance des phénomènes de recrutement via Facebook au cours des prochaines années.