Comment réussir sa campagne de crowdfunding ?

Depuis quelques années maintenant, le crowdfunding à la vent en poupe. On le sait, de nombreuses sociétés tentent alors leur chance en espérant pouvoir réussir à obtenir une forte participation des internautes pour financer leurs projets. Néanmoins, il arrive très régulièrement que la somme demandée ne soit pas atteinte. Dans ce cas, l’argent revient aux internautes et rien n’est reversé au créateur de la campagne. Mais alors comment réussir sa campagne de crowdfunding ? Nous allons vous expliquer 5 points clés !

1. Demandez-vous si après votre crowdfunding, vous pourrez lancer concrètement votre projet ?

Cela parait évident, mais il faut bien le repréciser : Ne comptez pas sur le crowdfunding pour vous en mettre plein les poches sans sortir la moindre chose derrière. Il faut tout d’abord vérifier les risques que cela comporte et les éventuels problèmes qui peuvent se dresser sur votre chemin pour mener à bien votre projet. Il faut en être conscient et également faire preuve de transparence avec l’internaute. Pour cela, il faut clairement le mentionner. Ensuite, il faut être certain qu’avec la somme demandée, votre projet pourra se concrétiser et il faut donc établir un plan viable dans le temps. C’est sur cette fiabilité que vous serez principalement jugé. Il y a eu de nombreux projets où les internautes ont donné sans pour autant recevoir leurs contreparties… Depuis, une sorte de méfiance existe.

2. Soignez votre contenu et présentation

On ne le dira jamais assez… La clé d’une campagne réussie est une belle présentation ! Simple, élégante, claire, précise et surtout détaillée. Ce sont les clés du succès d’une campagne ! Il y a tout d’abord plusieurs choses à faire dont un élément clé : la vidéo de présentation. Bien souvent délaissée pour les petits projets, c’est pourtant ce qui permet dans 75% des cas de convaincre l’internaute. De plus, elle peut facilement être partagée sur les réseaux sociaux par la suite. Si vous pensez que cela peut-être un peu compliqué pour vous, n’hésitez pas à faire appel à une agence spécialisée, nous pouvons d’ailleurs vous accompagner dans cette prestation si vous le souhaitez.

Ensuite, rédigez une présentation structurée avec des éléments clés : Présentation du produit, les tarifs, les valeurs de votre entreprise, la présentation de votre équipe, pourquoi votre produit est une innovation, la répartition du budget, les contreparties, un premier planning pour les contreparties/disponibilités du produit, les remerciements ainsi que les médias qui parlent de vous avec un lien vers votre site internet et vos réseaux sociaux. En parallèle de cela, n’oubliez surtout pas d’imager votre page Kickstarter, c’est essentiel pour se rendre contre que vous allez proposer concrètement. Si vous pouvez réaliser des gifs animés ou bien d’autres vidéos, cela est évidemment un plus car ça captive l’attention.

Crowdfundingescense

3. Communiquez avec des acteurs du secteur

Qui de mieux que des influenceurs dans votre domaine ou bien la presse pour relayer votre projet ? Bien souvent, il n’est pas rare de voir d’ailleurs sur des projets de crowdfunding des “Vu dans la presse” ou “Ils parlent de nous” avec des liens vers ces médias. Cela permet tout d’abord de faire connaitre votre produit ou service mais également d’instaurer une certaine confiance avec l’internaute qui serait sur le point de vous aider à financer votre projet. Il faut absolument parler autour de vous à votre entourage (qui sont les premiers contributeurs de vos projets) de votre campagne, car ce seront les premiers investisseurs. Ensuite, si les premiers fonds sont récoltés et que les internautes découvrent votre projet, ils iront plus facilement  vous financer. Enfin, si vous proposez un produit ou service innovant, les internautes feront eux même votre publicité sur les réseaux sociaux !

4. Tenez les internautes au courant de l’avancement du projet tout au long de la campagne

S’il y a bien un élément clé à prendre en compte lorsque vous lancez votre projet, c’est que vous allez devoir tenir informé du début à la fin de votre campagne les internautes. Que ce soit ceux qui sont là uniquement pour s’informer ou bien ceux qui sont là pour participer. Dans ce dernier cas, une fois qu’ils sont convaincus par votre projet, qu’ils ont participé il ne faut surtout pas leur donner l’impression que vous les abandonnez et cela jusqu’à la sortie de votre service ou produit. Même si par la suite, vous rencontrez des problèmes : la transparence et le dialogue est la clé. N’oubliez pas également que si cela engendre un bad buzz ou une mauvaise réputation, il sera quasi impossible pour votre produit par la suite de se refaire une belle image aux yeux des internautes.

5. Choisissez bien votre plateforme de crowdfunding

Quand on veut faire financer un projet, on ne sait pas vraiment sur quelle plateforme de crowdfunding le lancer. Il en existe beaucoup : Ulule, Kickstarter, Indiegogo,… Néanmoins, elles ont toutes certaines spécificités. Par exemple, si vous souhaitez lancer un projet visant principalement une cible francophone nous pouvons vous recommander Ulule ou KissKissBankBank (plutôt orienté culture pour ce dernier). Si vous souhaitez lancer une campagne pour un produit technologique visant l’international, nous pourrons plutôt vous conseiller Kickstarter ou bien Indiegogo par exemple. Autre point important, il faut regarder quel est le pourcentage de marge que prend également la plateforme en question (bien souvent cela tourne aux alentours des 8%). Il ne faut pas oublier que cela doit rester rentable pour vous.

Vous souhaitez lancer une campagne de crowdfunding mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Contactez-nous, nous pouvons vous accompagner dans cette nouvelle étape de votre développement !