Facebook veut devenir votre “canard”

Facebook veut devenir votre “canard”

C’est annoncé depuis quelques jours, Facebook va ouvrir “Instant Articles” en France avec trois quotidiens : Le Parisien, 20 minutes, et Les Echos.

Peu après avoir annoncé la naissance du crowdfunding (sujet traité dernièrement ici) Facebook ouvre un nouveau terrain : celui de la lecture d’articles de presse. Vous pourrez alors lire des articles directement sur le réseau social avec une expérience de lecture plus optimisée.

Le Parisien, 20 minutes, Les Echos mais aussi  Paris Match , le site Demotivateur ou ceux du groupe Cerise (Gentside, Ohmymag) vont adopter cette nouvelle fonctionnalité. Plusieurs objectifs dans ce choix stratégique dont celui de toucher une cible plus jeune et “ratisser” un plus large public grâce à une expérience utilisateur améliorée dûe à l’intégration des articles dans Facebook. L’affichage sera ainsi quasi immédiat !

Si le service a l’air séduisant  côté utilisateur, il l’ est un peu moins côté annonceur. En effet certains journaux sont réfractaires à ce système pour plusieurs raisons. La première étant une baisse de trafic sur les sites des journaux, ce qui à terme pourrait être préjudiciable sur un de leur modèle économique à savoir : la publicité.

La publicité justement, celle-ci sera très encadrée par Facebook ce qui a déplu à certains éditeurs américains (“Instant Articles” est déjà en test depuis 6 mois là-bas), même si l’éditeur possédant sa propre régie et commercialisant les publicités présentes sur “Instant Articles”, empochera l’intégralité des revenus publicitaires (il prendra une commission de 30 % si cette dernière est gérée par Facebook.)

Dans un air où le mobile devient de plus en plus important, Facebook prend un virage fort pour ne pas manquer tous les enjeux possibles. Google et Twitter devraient logiquement suivre le chemin dans peu de temps…

Leave a comment to this post Required fields are marked *